Le “signal extraterrestre” récemment détecté n’est en fait qu’une perturbation terrestre

Des chercheurs travaillant avec le radiotélescope Ratan-600 en Russie ont confirmé que le “signal étrange ” qui a fait les gros titres ces derniers temps n’est rien d’autre qu’une perturbation terrestre causée par un satellite soviétique.

Le signal a été initialement détecté en mai 2015, et on pensait qu’il provenait de l’étoile HD 164595. Le fait qu’il soit si inhabituellement fort laissait présager que quelque chose d’étrange se passait ici. Mais la seule chose étrange ici est que le signal ne venait pas du tout de l’espace – il venait de la Terre.

“Nous avons en effet, découvert un signal inhabituel. Cependant, une vérification supplémentaire a montré qu’il émanait d’un satellite militaire soviétique, qui n’avait été inscrit dans aucun des catalogues de corps célestes”, a déclaré à l’agence de presse russe TASS Alexander Ipatov, membre de l’équipe de l’Académie des sciences de Russie.

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, il y a quelques jours, un signal intrigant a commencé à faire la une des journaux à travers le monde après que Paul Gilster, un célèbre écrivain spécialisé en astronomie, en ait parlé sur son blog Centauri Dreams.

Le signal, qui aurait été détecté l’année dernière par le télescope Ratan-600 en Russie, était extrêmement puissant, avec une longueur d’onde de 2,7 centimètres (1,06 pouce) et une fréquence de 11 GHz, ce qui est comparable à un signal de télévision numérique.

Cette découverte est d’autant plus intéressante que l’étoile HD 164595, d’où semblait provenir le signal, ressemble beaucoup à notre Soleil.

HD 164595 est seulement 1 % plus légère que le Soleil, elle est plus jeune de 100 millions d’années, sa température est similaire et elle est même composée des mêmes éléments.

Tout cela n’a pas manqué de faire parler de soi. À tel point que des chercheurs de l’organisation Search for Extraterrestrial Intelligence (SETI) ont observé la zone, située dans la constellation d’Hercule à quelque 94 années-lumière, à l’aide du réseau du télescope Allen, mais ils n’ont rien trouvé d’intéressant.

Aujourd’hui, les chercheurs qui ont initialement trouvé le signal ont remis les pendules à l’heure en annonçant qu’il ne s’agissait de rien d’autre qu’une perturbation terrestre.

“L’année dernière et cette année, les travaux du télescope se sont concentrés sur la recherche d’étoiles semblables au Soleil”, a déclaré à l’agence TASS Yulia Sotnikova, chercheuse à Ratan-600.

“Aucun résultat scientifique n’a été obtenu dans le cadre de ces recherches jusqu’à présent. Il y a quelque temps, au printemps de cette année, un signal inhabituel a été reçu mais son analyse a montré qu’il s’agissait très probablement d’une perturbation terrestre.”

Cela signifie que le signal provenait d’un satellite soviétique et qu’il s’est en quelque sorte mélangé à leurs résultats, ce qui expliquerait sa force inhabituelle.

Pour l’instant, l’équipe dit qu’elle va préparer une déclaration officielle qui sera envoyée sous peu.

Bien que cette nouvelle soit une véritable déception pour ceux d’entre nous qui rêvent de trouver une vie intelligente quelque part dans l’Univers, il est plutôt cool de voir comment la communauté scientifique se rassemble presque du jour au lendemain lorsqu’un signal intriguant est détecté.

Avec autant d’organisations astronomiques travaillant ensemble dans le monde entier, si des signaux de vie intelligente sont émis dans la galaxie ou au-delà, nous serons équipés pour les trouver. Mais ce n’est pas aujourd’hui.