Les énergies renouvelables viennent officiellement de dépasser les combustibles fossiles

Le monde vient de franchir un cap – et pour une fois, c’est une bonne chose. Selon un rapport présenté à New York la semaine dernière, nous ajoutons désormais chaque année plus de capacité pour les énergies renouvelables que le charbon, le gaz naturel et le pétrole réunis.

Comme le rapporte Tom Randall pour Bloomberg Business, le changement s’est produit en 2013, lorsque nous avons ajouté 143 gigawatts de capacité d’électricité renouvelable, contre seulement 141 gigawatts de capacité de combustible fossile. Et les choses ne peuvent que s’améliorer. L’analyse, qui a été présentée au sommet annuel de Bloomberg New Energy Finance (BNEF), prévoit que d’ici 2030, on ajoutera plus de quatre fois plus de capacité d’électricité renouvelable que de potentiel de combustible fossile, malgré les prix actuels du pétrole.

“Le système électrique est en train de passer au propre”, a déclaré le fondateur de BNEF, Michael Liebreich, dans son discours d’ouverture. “Malgré l’évolution des prix du pétrole et du gaz, il va y avoir un développement substantiel des énergies renouvelables qui sera probablement un ordre de grandeur plus important que le développement du charbon et du gaz.”

Les graphiques ci-dessous montrent les prévisions des rapports concernant l’augmentation de la capacité énergétique au cours des prochaines décennies, le solaire étant le grand gagnant.

Bloomberg New Energy Finance

À l’heure actuelle, l’énergie solaire ne représente que moins de 1 % de l’électricité mondiale, mais cela pourrait bientôt changer. Le mois dernier, le plus grand parc solaire australien, suffisamment puissant pour concurrencer les combustibles fossiles, a commencé à alimenter le réseau en électricité, avec la capacité d’alimenter plus de 30 000 foyers. Le pays a également démontré que ses centrales solaires à concentration sont capables de produire de l’électricité

Aux États-Unis, une ville du Texas est sur le point de passer à une énergie 100 % renouvelable. Comme Bec Crew l’a rapporté pour ScienceAlert le mois dernier, la décision n’est pas altruiste : “Le charbon devient tout simplement trop cher, et cet État désertique commence à manquer de l’eau nécessaire pour en extraire de l’énergie”.

Le Costa Rica a même réussi à s’alimenter entièrement en énergies renouvelables pendant les 75 premiers jours de cette année, et les parcs éoliens chinois produisent désormais plus d’énergie que les centrales nucléaires américaines. Selon un rapport de 2014 de l’Agence internationale de l’énergie, le solaire pourrait très bien devenir la plus grande source d’électricité au monde d’ici 2050.

Toutefois, le rapport de la BNEF a également montré que les progrès pourraient être un peu plus lents, à moins que le monde n’augmente ses investissements dans les énergies renouvelables. Mais pour une fois, il s’agit de savoir quand, et non pas si, et c’est un changement agréable.

Ceci, mes amis, est le début de la fin pour les combustibles fossiles.

Source : Bloomberg Business