Une étude suggère que les jeux vidéo d’action peuvent vous aider à apprendre plus vite

L’impact des jeux vidéo sur les jeunes a fait l’objet de nombreuses critiques, mais de plus en plus d’études montrent qu’ils pourraient avoir certains avantages. Le mois dernier, des scientifiques ont révélé que ceux qui jouent à des jeux d’action ont de meilleures capacités motrices. Puis, la semaine dernière encore, un scientifique américain n’a trouvé aucun lien entre la violence dans les jeux vidéo et dans la vie réelle. Aujourd’hui, des chercheurs de l’université de Rochester, aux États-Unis, ont découvert pour la première fois que jouer à des jeux vidéo d’action au rythme effréné peut faire de vous un meilleur apprenant.

L’équipe a comparé les capacités cognitives de joueurs de jeux d’action (ceux qui jouent à des jeux comme “Call of Duty”) et de joueurs de jeux sans action (ceux qui jouent à des jeux comme “Les Sims”). Les participants ont été invités à effectuer une série de “tâches de discrimination de motifs” qui testaient leur temps de réaction et leurs capacités d’identification, comme l’identification de formes floues sur un écran. Les résultats ont montré que les joueurs de jeux d’action étaient beaucoup plus rapides dans ces tâches que les autres. Sur la base de ces résultats, l’équipe suggère que le cerveau des joueurs de jeux d’action est capable de créer un meilleur “modèle” d’apprentissage pour la tâche à accomplir.

“Notre cerveau ne cesse de prédire ce qui va suivre, que ce soit en écoutant une conversation, en conduisant ou même en effectuant une opération chirurgicale”, a déclaré la chercheuse principale et neuroscientifique Daphne Bavelier, dans un communiqué de presse. “Afin d’aiguiser ses capacités de prédiction, notre cerveau construit constamment des modèles, ou ‘templates’, du monde”

Ensuite, les chercheurs ont cherché à savoir si une initiation aux jeux orientés vers l’action pouvait améliorer la fonction cognitive de ceux qui ne jouent pas habituellement. Ils ont demandé à un groupe de non-joueurs de jouer à des jeux d’action ou à des jeux sans action pendant neuf semaines. Après 50 heures de jeu, ceux qui avaient joué à des jeux d’action ont obtenu de bien meilleurs résultats dans les tâches de schéma que ceux qui avaient joué à des jeux de stratégie lente.

Il est intéressant de noter qu’un an après avoir cessé de jouer à des jeux d’action, les participants ont conservé leurs nouvelles capacités d’apprentissage.

Ces expériences ont donc permis d’établir un lien entre les jeux d’action et l’amélioration des capacités d’apprentissage, mais quelle en est la raison ? En utilisant la modélisation neuronale, l’équipe a découvert que les capacités cognitives se résument essentiellement à la rapidité avec laquelle notre cerveau peut affiner les bons “modèles” pour diverses tâches, et les jeux semblent stimuler ce processus.

“Lorsqu’ils ont commencé la tâche d’apprentissage perceptif, les joueurs de jeux vidéo d’action ne se distinguaient pas des autres joueurs ; ils n’ont pas abordé la tâche avec un meilleur modèle”, a déclaré Bavelier. “Au contraire, ils ont développé de meilleurs modèles pour la tâche, beaucoup, beaucoup plus rapidement, montrant une courbe d’apprentissage accélérée.”

L’équipe étudie actuellement les caractéristiques des jeux d’action qui sont essentielles pour stimuler l’apprentissage des joueurs. Il est clair que les jeux stimulent notre cerveau, mais les chercheurs notent que ce n’est certainement pas une excuse pour abandonner les devoirs et se gaver de jeux.

Les résultats sont publiés dans le Journal of Communication.

Source : EurekAlert